top of page

Bon match des Lions malgré le résultat

     Les Lions de Trois-Rivières, 7ème de leur conférence, affrontaient les Gladiators D’Atlanta qui sont 14ème et dernier de cette même conférence.  Avant de commencer le résumé de ce match, on doit souligner l’arrivée d’un nouveau gardien chez les Lions par l’entremise d’une transaction avec les Walleyes de Toledo, Rylan Parenteau originaire de la Saskatchewan et qui n'avait pas joué un match cette saison jusqu'à maintenant. Vrbetic n'était pas en uniforme. Il y avait aussi le retour de Yaremko, Voyer et Novak revenus de Laval.  Avec ses renforts arrivés, les Lions ont présentés 2 excellents premiers trios pour ce match. Autre fait à souligner la présence de Samuel Montembeault du Canadiens de Montréal, qui s'est fait un plaisir de signer des autographes à plusieurs partisans. En espérant qu'il y ait d'autres événements venant du grand club.

 


  Maintenant pour ce qui est du match à proprement-dit et bien à mon avis ça a été une domination des Lions de Trois-Rivières et les tirs au but le démontrent avec 42 pour les Lions et 29 pour les Gladiators. Je pense que les Lions méritaient un meilleur sort car ils ont montrés de très beaux jeux de passes et ils n'ont pratiquement rien donné au Gladiators dans l'enclave et dans leur zone les gardant en périphérie. Les Trifluviens ont démontrés une excellente discipline défensive dans ce match. Cependant la maladie de début de match de l’équipe trifluvienne continue car les Gladiators ont marqués avec 24 secondes de jouées dans la partie.  À 8 min 04, Justin Ducharme enfile le premier des Lions avec des passes de  Voyez et Boucher pour créer l'égalité en avantage numérique. À 11 min 51, Zach Yoder redonne les devants au Gladiators avec un but sans aide. Et à 13 min 21, Alex-Olivier Voyer récupère une rondelle derrière le filet et remet le disque dans l'enclave à capitaine Montminy qui inscrit son 10e de la saison.  Le gardien de but des Gladiators , Brad Barone, qui a été la première étoile du match, a fait face à 19 lancers, seulement en première période.

 

     En 2e période, on s'échangent les politesses avec un but de chaque côté. À 10 min 50, Miller marque le 3e but de son équipe,  et à 13 min 36, Nolan Yaremko souligne son retour avec les Lions avec un but avec des aides de Komuls et Paiement.

 

     En 3e période, l'unité  du désavantage numérique des Lions  a fait un travail exceptionnel car ils ont été avec un homme en moins près de 6 min consécutives et là-dessus on doit compter près de 2 min avec 2 hommes en moins sans accorder de but.


 Et le match s’emballe dans les 5 dernières minutes de la période. À 15 min 06, Jackson Pierson redonne les devants à son équipe, mais à 18 min 30, en avantage numérique, Miguel Tourigny effectue un beau déplacement le long de la ligne bleue adverse pour mieux se placer et y va d’un beau tir précis avec capitaine Montminy qui bloque la vue du gardien. On est à nouveau à égalité. Mais à 19 min 20, les Lions jouent de malchance et pour une rare fois ne contrôle pas bien la circulation dans l’enclave et Micah Miller lance et la rondelle ricoche sur un patin et les Gladiators se sauvent avec la victoires en disant un grand merci a leur gardien de but Brad Barone.

 

     Beaucoup de positif quand même dans ce match pour les Lions car les unités spéciales ont eu du succès, l'avantage numérique est 2 en 3 et le désavantage numérique est 4 en 4. Pour ce qui est de Parenteau dans les filets, il a quand même joué un bon match mais devra faire attention avec ses sorties de son filet car à une reprise il a tenté de dégager par la bande mais il a lancé la rondelle directement à un joueur des Gladiators ce qui a résulté en un but.

 

     Donc une défaite crève-cœur de 5 à 4 mais ils pourront se reprendre dès samedi à 15h00 au Colisée Vidéotron contre ces mêmes Gladiators.


111 vues

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page