top of page

Chronique: Portrait d'une légende


Je suis un nostalgique, lorsque les Blue Jays se sont officiellement qualifiés pour les séries plutot cette semaine, je me suis immédiatement remémorer l'incroyable été 1994 où l'équipe favorite pour remporter la Série Mondiale avant l'@#$%&@ de grève était nos Amours ,les Expos de Montréal avec à son bord la légende de la semaine. Larry Walker


Canadien d'origine ,le no. 33 a signé son premier contrat professionel en 1984 et à trimer dur dans les mineures jusqu'à sa première saison complète dans la MLB en 1990 soit à 24 ans. Il s'est vite démarqué comme un frappeur de puissance ainsi qu'un voltigeur avec de très belles facultés défensives remportant le gant doré à sept reprises.


Son bras puissant freinait les ardeurs des coureurs adverses qui en temps normal avait l'habitude d'être agressif en courant les buts. Larry s'est même permis d'effectuer un retrait 9-3 alors que le frappeur venait de percer l'avant-champ avec son coup de baton.




Walker a frappé un sommet personnel de 49 circuits lors d'une même saison soit en 1997, il a d'ailleurs terminé au premier rang de la ligue Nationale à ce chapitre remportant même son 2ème de 3 Baton d'argent remis au meilleur frappeur de la saison.


Il a joué pour 3 équipes au cours de sa carrière de 15 ans et a été intronisé au temple de la renommée du Baseball en Juin 2009.


Même si 1994 fut sa dernière saison avec les Expos, Larry demeure un joueur important dans les souvenirs des partisans.




7 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page