top of page

Dans la Défaite, le Trio Goyette, Quinn, et Dorion démontre son potentiel.

Crédit Photo :Collaboration spéciale BEETEE ISQ.media


Le 7 janvier 2024, les Remparts de Québec jouaient de nouveau devant leurs partisans avant un long voyage dans les Maritimes dimanche après-midi. Cette fois-ci, ce sont les rivaux des séries éliminatoires de 2022 qui étaient en visite au Centre Vidéotron, les Cataractes de Shawinigan. Plusieurs nouveaux joueurs, acquis la veille, tels que Julien Béland et Alexis Tanguay, vivaient leur baptême en rouge, blanc et noir pour l'occasion. Natif de Québec même, c'était le gardien de 6 pieds et 7 pouces, Louis-Antoine Denault, qui défendait la cage des Remparts. Ce dernier faisait face au vétéran Félix Hamel, qui avait pour mission de contrer la jeune offensive de Québec.


Crédit photo : Collaboration spéciale BEETEE ISQ.media

Les Remparts de Québec commencent la rencontre en lion, dès les premières minutes de la première période, ils inscrivent un point au tableau lorsque Julien Béland obtient son premier point dans l'uniforme des Remparts sur le but de Daniel Agostino, ouvrant le pointage pour un deuxième match consécutif. Suite à ce but, les Remparts multiplient les attaques sur Félix Hamel, mais ce dernier refuse de céder. À la fin de la première période, les Remparts mènent 1 à 0 dans la rencontre.


En début de deuxième période, les Remparts profitent d'un avantage numérique, mais Xavier Lebel rate son lancer, et son bâton se retrouve au visage d'un de ses adversaires, ce qui entraîne une pénalité pour bâton élevé. Les Cataractes auront l'occasion de profiter quelques instants d'un jeu de puissance et dirigent des rondelles en direction de Denault. Ce dernier finit par céder sur le lancer d'Alexis Bonefon, créant l'égalité au Centre Vidéotron avant la fin de la deuxième période.


Crédit Photo :Collaboration spéciale BEE TEE ISQ.media

En troisième période, malgré les efforts des Remparts de Québec, les Cataractes se montrent imposants, suite à plusieurs beaux essais des hommes d'Éric Veilleux, les Remparts sont victimes d'un revirement, et Jordan Tourigny en profite pour rejoindre le nouveau venu d'Halifax, Reece Peitzsche, pour donner pour la première fois dans la rencontre l'avantage aux hommes de Daniel Renaud. Quelques instants plus tard, un autre revirement cause un deux contre un contre les Remparts de Québec, alors qu'Isaac Ménard repère son capitaine Tristan Roy dans l'enclave, qui déjoue Denault sur réception, doublant ainsi l'avance des Cataractes. À la fin du duel, alors que les Remparts avaient retirés Denault pour un sixième patineur, Brett Yuzik dépose la rondelle dans un filet complètement libre pour clore la partie.


Joueur clé : Loic Goyette

Crédit photo : Collaboration spéciale Jonathan L'Heureux ISQ.media


Loic Goyette est un joueur qui est arrivé avec les Remparts cette semaine dans la transaction avec les Voltigeurs de Drummondville impliquant l'envoi de Kassim Gaudet vers la formation drummondvilloise. Dès son début avec les diables rouges, il a réussi à s'imposer de manière à ce que l'on puisse le remarquer. Goyette possède une excellente habileté avec la rondelle, qu'il n'a pas eu peur de démontrer contre les Cataractes de Shawinigan. Son positionnement offensif lui a offert plusieurs occasions de s'inscrire au pointage, mais malheureusement, Félix Hamel a pu maîtriser tous ses lancers. Pendant la rencontre contre les Cataractes de Shawinigan, il a créé une belle chimie avec Antoine Dorion et la recrue Nathan Quinn, que l'on risque de revoir dans les prochaines rencontres.



124 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page