top of page

De mieux en mieux pour L'Océanic

Depuis le retour des fêtes, L'Océanic de Rimouski joue de mieux en mieux, match après match. Ils affrontaient 2 grosses équipes, soit Les Voltigeurs de Drummondville qui se sont nettement améliorés et qui veulent aller chercher les grands honneurs au printemps prochain ainsi que Les Wildcats de Moncton.


Vendredi 19 janvier 2024


Ce sont les Voltigeurs qui ouvriront la marque rapidement en première période, un but d'un de leurs nouveaux venu Noah Reinhart à 3:52. Les Voltigeurs vont continuer sur leur lancée et marquer 2 buts rapides à la mi-période, Ethan Gauthier à 8:44 et Lukas Landry à 9:42. L'entraineur-chef Joel Perrault prendra un temps d'arrêt pour calmer L'Océanic, déjà en retard 3 à 0. Le temps d'arrêt eu l'effet escompté, dès la reprise, la recrue Dominic Pilote enfilera l'aiguille pour son 15e but cette saison, à 10:21. Toujours en première période, le nouveau venu Charles Savoie se verra offrir un tir de pénalité, il marquera sur la séquence pour ramener l'écart à 1 seul but, à 14:11. Un cafouillage mènera au 4e but de la troupe de Sylvain Favreau, eux qui étaient alors en désavantage numérique, un but de Luke Woodworth à 16:34. En début de deuxième tiers, Maël St-Denis réduit à nouveau l'écart à 1 but, à 2:12. Noah Reinhart, avec son deuxième dans le match, redonnera encore une fois une avance de 2 buts à son équipe, à 8:58 en 2e période. Lyam Jacques redonnera encore espoir à l'équipe de toute une région à 15:01 de la 2e période. Le seul but du troisième engagement sera marqué en toute fin de troisième tiers dans un filet désert, un but de Sam Oliver à 18:30. Rimouski aura essayé jusqu'à la fin dans un match âprement disputé des 2 côtés. L'Océanic prouve enfin à tout le monde qu'elle est une équipe compétitive, avec beaucoup de profondeur et qui peut jouer contre n'importe quelle équipe. Manquait à l'appel pour ce match, Maxime Coursol, blessure mineure, et Quinn Kennedy qui se remet d'une commotion.


Marque finale: Voltigeurs 6 - Océanic 4


Belle performance de L'Océanic qui joue du solide hockey depuis les fêtes. Le message du coach passe et on sent l'équipe soudée comme jamais.

Crédit photo: Folio Photo - Iften Redjah


Samedi 20 janvier 2024


Le deuxième gros test de L'Océanic était Les Wildcats de Moncton. Rappelons que L'Océanic jouait il y a une semaine jour pour jour à Moncton et avait du s'avouer vaincu, malgré une performance solide malgré la fatigue du 3e match en 3 jours. L'Océanic pouvait compter sur le retour de Quinn Kennedy pour le match. Ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque en 1ère période à 4:08, un but de Yoan Loshing. Maxim Barbashev égalera le pointage à 9:57 toujours en première période. Charle Truchon doublera l'avance des bleus à 4:22 en début de deuxième période. Gabe Smith nivellera le pointage pour Les Wildcats à 10:17 du deuxième tiers. 2 autres buts seront marqués en 2e période par L'Océanic, les 2 en avantage numérique, Dominic Pilote à 12:15 et Jacob Mathieu à 17:33. Lyam Jacques marquera le but d'assurance en 3e période à 7:37 pour permettre à L'Océanic de prendre l'avance par 3 buts. Gabe Smith marquera son 2e du match pour réduire l'écart à 2 buts à 14:54. Trop peu trop tard pour Les Wildcats.


Marque finale: Wildcats 3 - Océanic 5


L'Océanic venge son revers d'il y a une semaine contre Les Wildcats avec une solide performance devant ses partisans.

Crédit photo: Folio Photo - Iften Redjah



Match des meilleurs espoirs


Alexandre Blais et Spencer Gill participeront au match des meilleurs espoirs présentés le 24 janvier à Moncton. Une belle visibilité pour les 2 joueurs de L'Océanic en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.


Les prochains matchs


Les 5 prochains matchs de L'Océanic seront sur la route, un 3 en 3 en Abitibi pour affronter, Val D'Or, Rouyn-Noranda et une 2e fois à Val D'Or, avant un doublé contre L'Armada à Blainville-Boisbriand. Toutes les acquisitions des fêtes pour L'Océanic, malgré qu'elle ne semblait pas si importante comparativement à d'autres équipes, ont été importantes pour le club. Une belle profondeur ressort de l'échange et on sent que l'esprit d'équipe se développe de match en match. Joel Perrault et son équipe d'entraineur font du bon travail derrière les joueurs et la constance est enfin au rendez-vous. L'Océanic devrait compter sur une équipe complète à l'aube de son voyage.


27 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page