top of page

Deuxième défaite pour les Saguenéens en deux jours.

Pour ce deuxième match en autant de jours, c'est en direct du Centre Avenir de Moncton que les Saguenéens étaient présents pour y affronter les Wildcats de Moncton. C’est à Raphaël Précourt que la tâche a été confiée d'entamer le match contre la 5e meilleure équipe de la ligue. Il faisait face à Jacob Steinman.


Crédit photo: Bruno Girard


C’est à 4:57 de la première période que Julius Sumpf déborde la défensive des visiteurs avant de trouver une mince ouverture dans la lucarne à l’aide d’un tir précis. Thomas Auger et Oscar Plandowski sont crédités pour les aides, c’est 1 à 0 Moncton. C’est à 12:51 que le défenseur de Moncton, Olivier Boutin, double l’avance des siens en décrochant un tir vif sur la passe de Gabe Smith. À 14:42, c’est au tour de Yoan Loshing de tripler l’avance des locaux en déjouant du revers Raphaël Précourt. À 15:41, c’est Thomas Auger qui glisse la rondelle derrière le gardien recrue des Saguenéens du côté de la mitaine. Par le fait même, la soirée de travail de Précourt prend fin et c’est Mathys Fernandez qui prend la relève devant la cage des Sags. Ce sont les Wildcats qui auront droit au premier avantage numérique de la rencontre, car Craig Armstrong est chassé pour avoir fait trébucher à 16:39. Peteris Bulans décoche un tir bondissant qui crée de la confusion près du filet de Jacob Steinman mais les Sags ne vont pas être en mesure de pouvoir profiter de cette confusion. Après le premier vingt minutes, Chicoutimi retraite au vestiaire avec un retard de 4 buts.


Crédit photo: Bruno Girard


Avec seulement 2:54 de jouée à la deuxième période, Ales Zielinski est chassé pour Rudesse. À 10:39, après une mêlée à la gauche du but de Fernandez c’est Craig Armstrong qui est chassé pour avoir plaqué dans la bande, c'est avantage numérique Moncton. C’est dans cette supériorité numérique que Yoan Loshing marque son deuxième but de la rencontre sur un tir sur réception à 11:34. Le #20 des locaux, Preston Lounsbury profite lui aussi de cette pénalité majeure de Armstrong pour faire 6 à 0 en déjouant Mathys Fernandez entre les jambières. À 13:48, c’est Jonathan Prud’homme et Connor Trenholm qui sont chassés deux minutes chacun pour rudesse. L’action se poursuit tout de même à 5 contre 4. Thomas Desruisseaux manque un filet ouvert et ne peut inscrire son équipe au pointage. Après 40 minutes de jeu, les locaux mènent 6 à 0.


À 1:46 du troisième vingt, c’est Oscar Plandowski qui prend la direction du banc des pénalités pour obstruction. Mais les Sags ne réussissent pas à déjouer Jacob Steinman. À 6:05, c’est Vincent Collard qui glisse la rondelle derrière Fernandez. À 7:06, c’est au tour de Caleb Desnoyers d’écopé d’une punition pour conduite anti-sportive. C’est seulement à 8:46 qu’Emmanuel Vermette redirige la passe de son coéquipier Samuel Vachon pour déjouer la vigilance du gardien de Moncton.


Crédit photo: Bruno Girard


Jacob Lafontaine décide de tenter sa change du coin de la patinoire, mais Steinman dit non. À 15:03, c’est Jonathan Prud’homme qui voit son nom rajouter à la liste de pointage du match en profitant de la circulation autour du filet adverse pour décrocher un bon tir de la pointe. À 15:27 c’est Lounsbury qui s’amenait seul et déjoue à nouveau Mathys Fernandez entre les jambières, c’est 8 à 2 Moncton. Pour un deuxième match en deux jours, la troupe de Yannick Jean subit la défaite, une troisième de suite.



28 vues

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page