top of page

L’indiscipline fait couler le navire de l’Océanic et les Huskies en profitent !

Crédit photo : Jean Lapointe


Ce samedi 27 janvier, les Huskies recevaient la visite de l’Océanic de Rimouski et Jakub Hujer à l’Aréna Glencore de Rouyn-Noranda. Il s’agit du troisième affrontement entre les deux équipes cette saison et le dernier avant les séries éliminatoires. Les deux formations ont chacune une victoire l’une contre l’autre en 2023-2024, donc l’équipe gagnante de ce duel tranchera le débat. Nous aurons droit à tout un duel de gardiens alors que l’Océanic fera confiance au choix de 4e ronde des Canadiens de Montréal du repêchage de 2023, Quentin Miller et du côté de la formation Rouyn-Norandienne, ce sera l’ancien coéquipier de Quentin Miller à Québec, le gardien de 20 ans William Rousseau.


En début de rencontre, à 3 minutes 58, Anthony Turcotte passe à Louis-Philippe Fontaine qui bat Quentin Miller avec son 23e but de la saison pour faire 1 à 0 Huskies. Alors qu’il reste 6 minutes 8 à la période, Bill Zonnon est chassé pour avoir donné un coup de bâton. 1 minute 6 plus tard, Antonin Verreault écope d’un 4 minutes pour bâton élevé. Les Huskies joueront à 5 contre 3 pendant 54 secondes. À 16 minutes 24 secondes, Maël St-Denis égalise en avantage numérique. 1 minute 19 plus tard, Jacob Mathieu en rajoute en avantage numérique et donne les devants à l’Océanic 2 à 1. Avec 1 minute 29 à faire à la période, l’Océanic est pénalisé pour avoir trop de joueurs sur la patinoire. La période se termine et les Huskies mènent 18 à 14 au chapitre des tirs au but.


Crédit photo : Jean Lapointe


Les Huskies entament la période médiane avec 32 secondes d’avantage numérique restantes. Malheureusement, la meute ne parvient pas à profiter de leur premier avantage numérique. Avec seulement 1 minute 43 de jouée, François-James Buteau décoche un tir puissant de la ligne bleue et Miller n’y peut rien ! C’est l’égalité 2 à 2. À 10 minutes 5, Louis-Philippe Fontaine est derrière le but de l’Océanic et contourne le filet à la manière de Wayne Gretzky et marque son deuxième du match pour donner les devants aux Huskies 3 à 2. Un peu plus de 1 minute plus tard, la bisbille éclate entre Spencer Gill et Mathis Perron qui sont tous les deux pénalisés pour rudesse. Malgré l’espace du 4 contre 4, aucune des deux formations ne s’en sert et le pointage reste le même. Avec 4 minutes 35 à faire à la période, Lyam Jacques donne un avantage numérique aux Huskies pour rudesse. Aussitôt la pénalité terminée, Spencer Gill s’échappe et bat William Rousseau pour créer une fois de plus l’égalité dans ce match. Avec 16 secondes à faire à la période, Quinn Kennedy offre un troisième avantage numérique aux Huskies pour avoir accroché. Les Huskies ont plus de tirs au but que l’Océanic en deuxième avec une domination de 16 à 6.


Crédit photo : Jean Lapointe


Comme ce fût le cas en deuxième période, la meute commencera cette dernière période en avantage numérique pour 1 minute 45. Les Huskies ne parviennent toujours pas à en profiter. À 6 minutes 42, Charles Savoie fait un tour au cachot pour obstruction, les Huskies ont ainsi le droit à un quatrième avantage numérique. Cette fois-ci, c’est la bonne ! Mathis Perron marque son 11e de la saison alors que Quentin Miller est entouré de joueurs et complètement voilé. C’est maintenant 4 à 3 Huskies. L’indiscipline de l’Océanic se poursuit alors que Maël St-Denis est chassé pour double-échec. 12 secondes plus tard seulement, Andrei Loshko double l’avance de la meute avec son 19e de la saison et fait 5 à 3 Huskies. Avec 3 minutes à faire, l’Oceanic retire Quentin Miller au profit d’un 6e joueur, mais le pointage reste ainsi et les Huskies l’emportent par la marque de 5 à 3.


⭐️: Louis-Philippe Fontaine (Huskies) : 2 buts

⭐️⭐️: Andrei Loshko (Huskies) : 1 but

⭐️⭐️⭐️: Quentin Miller (Océanic) : 39 arrêts


Prochain match de la meute, ce mardi 30 janvier à 19 h, alors que les Cataractes de Shawinigan seront de visite à l'Aréna Glencore de Rouyn-Noranda. Remplissons nos Arénas !


42 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page