top of page

Laval encore déclassé par Toronto

Dernière mise à jour : 18 mars

S’amenant à Toronto après un passage fructueux à domicile, le Rocket a été plus que refroidi par les Marlies. Jakub Dobeš s’est fait montrer la porte après une période et Laval s’est incliné 7-1 dimanche après-midi.  


Joseph Blandisi a encore fait mal au Rocket avec deux buts et les Marlies ont profité de leurs chances en avantage numérique. Laval passe à côté d’une opportunité de grimper au classement et se retrouve présentement trois points derrière ces mêmes Marlies. Laval devra même commencer à se méfier des Comets d’Utica qui ne sont qu’à deux points derrière eux au 7e et dernier échelon de la division. 


À l’occasion de la Saint-Patrick, l’uniforme vert a souri aux locaux qui avaient également gagné 7-3 la veille face aux Americans de Rochester dans le même accoutrement.  

En première période, le défenseur William Trudeau est en retard sur le jeu et doit prendre une pénalité pour avoir cinglé Alex Steeves qui était près de s’échapper. Toronto déploie son avantage numérique et Kieffer Bellows marque dans la partie supérieure pour ouvrir la marque. Jakub Dobeš joue de malchance moins de deux minutes plus tard. En voulant envoyer la rondelle de Joseph Blandisi dans le coin, il la fait dévier entre ses jambières et l'avance de Toronto est doublée. En fin de période, William Trudeau poursuit sa période difficile et rate une rondelle au centre de la patinoire. Ses coéquipiers se retrouvent désorganisés derrière lui et arrivent trop tard pour contrer Josiah Slavin qui remet à Roni Hirvonen devant le filet qui ne manque pas sa chance. Une mise en échec dangereuse d’Emil Heineman retournera les Marlies en avantage numérique et huit secondes plus tard, l’attaquant Nick Abruzzese fera 4-0 et mettra fin au match du gardien lavallois. 

 

En première moitié de deuxième période, le Rocket obtient deux avantages numériques consécutifs. Les visiteurs s’échangent bien la rondelle et c’est à la fin de leur deuxième jeu de puissance qu’ils finissent par capitaliser. Justin Barron remet à Emil Heineman qui tire avec puissance sur réception pour inscrire son équipe à la marque. La mauvaise couverture en défensive revient malheureusement hanter le Rocket quand Dylan Gambrell est oublié devant le gardien en relève, Kasimir Kaskisuo. Alex Steeves remet à son coéquipier et Gambrell a le temps de lancer et marquer sur son propre retour. Toronto reprenait son avance de 4 buts avec une marque de 5-1.


Scène inquiétante en troisième période quand Maxime Lajoie a été atteint au visage par le patin de Jacob Perreault qui a chuté devant lui. Lajoie s’est rendu de lui-même au vestiaire ce qui a rassuré tout le monde. Malgré une bonne chance de Brandon Gignac en début d'engagement, les Marlies ont ajouté deux buts et le Rocket n’aura finalement jamais été dans le coup. Laval tentera de rebondir vendredi soir contre les Sénateurs à Belleville. Ce sera le premier match d’un programme double entre les deux équipes. 

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page