top of page

Laval tient le coup et surprend Hershey en tirs de barrage

Le défi était de taille pour le Rocket alors qu’il recevait à la Place Bell les puissants Bears de Hershey. Malgré son nouveau contrat avec l’équipe, Kasimir Kaskisuo voyait son coéquipier Jakub Dobeš obtenir un 2e départ de suite. Il affrontait Hunter Shepard avec son impressionnant dossier de 20 victoires en 23 matchs. 

Après 4 minutes de jeu, un tir de pénalité est accordé à l’attaquant des Bears, Mike Vecchione. Jakub Dobeš lui ferme la porte et sa célébration ne laisse aucun doute sur les intentions de son équipe qui va dominer le reste de la période. Laval terminera la période avec 12 tirs face à seulement 3 pour son adversaire. En fin de période, en toute fin de supériorité numérique, Philippe Maillet va ouvrir la marque d’un puissant tir dans la partie supérieure. Trois minutes plus tard, Lias Andersson attire la défensive avant de remettre par derrière à Jared Davidson qui déjoue Hunter Shepard entre les jambières. 


Bon rythme en début de deuxième période alors que les deux équipes s’échangent des chances de marquer. On sent les Bears plus affamés et leur pression force Olivier Galipeau à accrocher Alex Limoges devant le filet. En avantage numérique, Hershey distribue bien la rondelle et arrive à bien isoler Ivan Miroshnichenko. À la Alexander Ovechkin, l’attaquant des Bears marque d’un boulet de canon pour réduire l’écart à un seul but. Hershey continue sur leur lancée et Laval résiste comme il peut au dangereux réveil des Bears. En deuxième moitié de période, Jakub Dobeš doit notamment se dresser dans l’enclave devant Joe Snively à la suite d’une savante passe d’Hendrix Lapierre . Malgré la solide période de son adversaire, le Rocket se sauve au vestiaire en avance 2-1. 

 

Hershey continue son bon travail en début de troisième période. L’attaquant Bogdan Trineyev intercepte la passe de Riley McKay pour rapidement filer en zone adverse. Il y va d’une superbe feinte devant Olivier Galipeau avant de déjouer Dobeš entre les jambières pour créer l’égalité. Les deux équipes joueront de prudence par la suite. Faisant face à seulement 5 tirs, Dobeš demeure alerte et fait un bel arrêt face à Logan Day alors qu’il ne reste que deux minutes pour forcer une période supplémentaire. 

 

Peu de tirs en prolongation durant laquelle les deux équipes rebroussent chemin plus souvent qu’autrement. La meilleure chance revient à Justin Barron qui se bute à la jambière d’Hunter Shepard. 

 

En tirs de barrage, sous les applaudissements de la foule, Logan Mailloux s'avance et marque avant de voir Jakub Dobeš fermer la porte au dernier tireur Joe Snively. Le gardien de Laval célèbre avec émotion cette victoire inespérée contre la meilleure équipe de la ligue. 

 

Le Rocket se rapproche à un seul point des Marlies de Toronto et de la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires. Ces deux équipes s’affronteront d’ailleurs vendredi et samedi à la Place Bell. 

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page