top of page

Le Rocket quitte la Place Bell sur une bonne note

Avec la perte des attaquants Jared Davidson et Xavier Simoneau, le nouveau venu Arnaud Durandeau était appelé en renfort et disputait un premier match avec le Rocket de Laval. Profitant du réveil offensif de Brandon Gignac, la troupe de Jean-François Houle était en quête d’une 4e victoire de suite à la Place Bell alors que les Islanders de Bridgeport étaient de nouveau les visiteurs. Ayant obtenu tous les départs du mois de mars, c’était sans surprise qu’on retrouvait Jakub Dobeš devant la cage du Rocket. De son côté, Bridgeport envoyait Jakub Skarek dans la mêlée. 


Laval met rapidement de la pression en zone de Bridgeport. Après un peu plus d’une minute, Tobie Bisson profite d’une rondelle envoyée devant le filet et ouvre la marque pour un deuxième match de suite. Les Islanders ne mettent pas de temps à répliquer. Leur meilleur marqueur Ruslan Iskhakov fait dévier le tir du défenseur Robin Salo derrière Dobeš 54 secondes plus tard. Les locaux reprendront rapidement leur avance d’un but. À la suite d’une relance efficace et d’une brillante passe de Mitchell Stephens, Riley Kidney se présente seul devant le gardien Skarek et marque pour la première fois en plus de 30 matchs.  


On sent le vent tourner en deuxième. Les Islanders passent beaucoup de temps en territoire lavallois sans toutefois réussir à déjouer le gardien Jakub Dobeš. Laval laisse passer la tempête et se montre opportuniste en fin de période quand Philippe Maillet marque en avantage numérique. Sur le jeu, Logan Mailloux obtient un point dans un cinquième match de suite. Malgré une domination de l’adversaire en deuxième période, le Rocket retraite au vestiaire en avance 3-1. 


Le club-école du Canadien tiendra le coup et termine donc de belle façon son séjour de cinq matchs à domicile. En quatre matchs contre Bridgeport cette année, Jakub Dobeš n’aura concédé que cinq buts. Avec une 19e victoire cette année, il égale le record d’équipe établi par Cayden Primeau l’an dernier. Ce gain permet surtout au Rocket de se hisser au dernier rang de leur division donnant accès aux séries devant les Marlies qui ont toutefois trois matchs de plus à disputer. Les deux équipes s’affronteront dimanche à Toronto. 

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page