top of page

Les Huskies veillent tard au pays des bleuets !

Crédit Photo: Maxime Lampron


Ce vendredi 12 janvier, les Huskies visitaient les Saguenéens de Chicoutimi au Centre Georges-Vézina. C'est le retour d’Andrei Loshko à Chicoutimi, lui qui a été acquis au cours de l’été en échange d’un choix de première ronde en 2023. Deuxième départ pour Philippe Bourdages avec la meute. Sa fiche personnelle indique 10 victoires consécutives dans le circuit Cecchini. Est-ce qu’il pourra continuer sur cette lancée ?


Crédit photo: Maxime Lampron


Le début de la première période est plutôt tranquille à Chicoutimi, même si la meute semble bien présente dans la zone des Saguenéens, il n’y a pas de buts, ni de tir vraiment menaçant. Alors qu’il reste 8 minutes 33, Mathis Perron est chassé pour avoir fait trébucher. Ce qui profite à Maxim Massé qui marque le premier but de la rencontre et fait 1-0 Saguenéens. La réplique est immédiate alors que Ty Higgins bat Delafontaine d’un tir précis lorsque le gardien des Saguenéens est voilé par Benjamin Brunelle. C’est le premier but de Higgins dans l’uniforme des Huskies qui crée l’égalité 1 à 1. Jérémy Leroux offre un avantage numérique aux Huskies pour bâton élevé à 12 minutes 30, mais la défensive des Saguenéens est efficace et l’égalité persiste. Alors qu’il reste 4 minutes 52 à la période, Loïc Usereau profite de la confusion devant Bourdages et redonne les devants aux Saguenéens. Louis-Philippe Fontaine copie Ty Higgins moins d’une minute plus tard et réplique immédiatement pour créer l’égalité avec son 21e de la saison. Malgré l’égalité, les Huskies mènent au chapitre des tirs au but 14 à 5.


Encore une fois, c’est plutôt tranquille en début de deuxième période. Il faut attendre à 9 minutes 48 alors qu’Alex Carr fait un tour au banc des pénalités pour double-échec et 34 secondes plus tard, Jérémy Leroux bat le gardien des Huskies d’un tir précis et les Saguenéens prennent les devants pour la troisième fois dans ce match. Avec 6 minutes 39 à faire à la période, les Saguenéens sont pris en défaut, alors qu’ils ont trop de joueurs sur la patinoire et offrent un avantage numérique aux Huskies. Moins d’une minute plus tard, Antonin Verreault profite d’un rebond pour égaliser une troisième fois avec son 26e de la saison. C’est maintenant 3 à 3. Alors qu’il reste 4 minutes 18 à la période, Jonathan Desrosiers est chassé pour 4 minutes pour obstruction et geste amplifié ainsi que Thomas Verdon, 2 minutes pour rudesse. C’est alors un 5 contre 4 pour 2 minutes, avantage numérique à la meute. Rémi Delafontaine ferme la porte à la meute et c’est toujours l’égalité. Au cours de cette période, les Saguenéens ont fait un tir de plus que les Huskies et ont menés 9 à 8.

Crédit photo: Maxime Lampron


En début de troisième période, Samuel Rousseau donne un avantage numérique aux Saguenéens pour avoir fait trébucher. La défensive Rouyn-Norandienne tient le coup. Avec 12 minutes 50 à faire au temps réglementaire, Louis-Philippe Fontaine offre une opportunité en or aux Sags alors qu’il est chassé pour obstruction. Aussitôt la pénalité terminée, Chicoutimi joue au Tic-Tac-Toe et Jérémy Leroux marque son deuxième de la rencontre et redonne les devants aux Saguenéens. À 15 minutes 7, François-James Buteau provoque un revirement et bat Delafontaine avec son 8e de la saison et c’est de nouveau l’égalité ! Pour une troisième fois en 3 matchs, l’issue de la rencontre devra se décider en temps supplémentaire.


Prolongation

Aucun but n’a été marqué en prolongation, le tout va en tir de barrage ! Après 6 rondes de tir de barrage, Andrei Loshko hante son ancienne équipe et donne la victoire aux Huskies ! Il s’agit de la 11e victoire consécutive pour Philippe Bourdages qui est flamboyant en tir de barrage.


Prochain match de la meute, demain, samedi 13 janvier, alors que les Huskies visiteront la meilleure équipe au Canada, le Drakkar de Baie-Comeau, à 16 h.


54 vues

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page