top of page

Les Lions de Trois-Rivières: Un peu d’histoire.

Sylvain Plamondon 5 sept. 2022

Quand l’organisation de la nouvelle équipe professionnelle de la E.C.H.L. de Trois-Rivières a annoncé le nom de l’équipe, je suis resté perplexe. Pourquoi les Lions comme nom?


Il y a toujours eu une tradition de hockey à Trois-Rivières et comme j’étais passionné de ce sport, je croyais connaitre l’histoire de ma passion dans ma ville. Pour mettre en contexte ma passion du hockey, Trois-Rivières est situé presque dans le milieu entre Québec et Montréal et dans les années 80 la guerre Canadiens Nordiques bat son plein. A Trois-Rivières, nous étions sur la ligne de feu et les partisans des équipes du Québec étaient 50/50. La ville était divisée et les bagarres dans la cour d’école à propos de cette rivalité n’étaient pas rares. De plus, 90% de mes oncles et cousins étaient des maniaques de hockey. Donc, est-ce ce que j’ai eu vraiment le choix d’être un passionné de notre sport national. Je suis né en 1967 et je me rappel de la série du siècle en 72 que j’ai suivi grâce à mon père car lui adorait l’équipe Russe et en particulier Vladislav Trétiak, et moi bien sûr c’était le Canada et Ken Dryden.


Assez parlé de moi! Donc, à l’annonce du nom de l’équipe, je me suis mis à faire des recherches et découvert que L’équipe des Lions de Trois-Rivières avaient existée entre 1955 et 1960 et avait alignée des joueurs connus comme Léon Rochefort, Rod Gilbert, Jean Ratelle et un certain Don Cherry, ancien entraineur des Bruins de Boston et chroniqueur a Hockey Night In Canada. Donc tout s’éclaircissait.


Faut dire que j’avais une inébranlable confiance envers l’instigateur du projet qui avait mit toute son énergie pour ramener une équipe professionnelle à TroisRivières, j'ai nommé Marc-André Bergeron ,ancien défenseur de la L.N. H, natif de Trois-Rivières. Il était un défenseur de petit gabarit mais était reconnu pour son puissant lancé frappé qui était une arme redoutable sur l’avantage numérique. Il a joué, entre autres, avec le Lightning, le Canadiens et le Wild. Ainsi, en octobre 2021, Les Lions jouaient leur match inaugural au colisée Vidéotron de TroisRivières. Une équipe qui joue dans la E.C.H.L avec 80 % de québécois, ce qui était une mission pour Monsieur Bergeron.


L’équipe sera une filiale des Canadiens de Montréal. Le premier entraineur est Éric Bélanger qui a été joueur de centre dans la L.N.H. pour les Oilers, Les Coyotes, le Wild et les Kings.


Pour cette saison, je ferai des résumés de la semaine, des mises a jours du classement a Sur la Bande et vous pourrez suivre mes après-match sur ma chaine Tiktok.

35 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page