top of page

Les plus opportunistes Marlies remportent la première manche à Laval

Après avoir surpris la meilleure équipe de la ligue mercredi soir, le Rocket avait déjà une nouvelle raison de festoyer vendredi. En effet, c’est avec le retour de Brandon Gignac et Sean Farrell que Laval allait entreprendre leur programme double contre les Marlies de Toronto, adversaire qui possède présentement le dernier échelon de la division donnant accès aux séries éliminatoires. Bonne confrontation en vue devant le filet avec Jakub Dobeš, qui montre un taux d’efficacité moyen de 0.930 dans ses trois derniers matchs et Joseph Woll, espoir des Maple Leafs de Toronto qui revenait d'une blessure. 

Les Marlies sortent forts en début de match et ouvrent la marque en avantage numérique quand le tir du défenseur québécois William Villeneuve dévie sur Joseph Blandisi avant d’entrer dans le filet.  Avec seulement deux tirs en première moitié de période, le Rocket bénéficie à son tour de l’avantage d’un homme et ne perd pas de temps. Seulement dix secondes de la pénalité se sont écoulées quand Xavier Simoneau, à l’embouchure du but, passe de l’autre côté à Lias Andersson qui tire sur réception.  Le gardien Joseph Woll ne maîtrise pas totalement la rondelle qui glisse et demeure un moment sur la ligne des buts. S’en suit une mêlée autour du filet des Marlies et la jambière du gardien envoie finalement la rondelle dans le but.  


En deuxième période, le Rocket profite de l’indiscipline des Marlies pour bombarder le filet de Joseph Woll. Le gardien de Toronto semble bien remis de son entorse à la cheville et arrête les 20 lancers dirigés vers lui pendant l’engagement. Il doit notamment se montrer solide devant Emil Heineman qui attaquait à 2 contre 1 avec Sean Farrell. Ce dernier est très impliqué à son retour au jeu. Même si aucun but n’est marqué dans cette période, ce n’est pas l’action et l’émotion qui manquent avec de nombreuses mêlées après les coups de sifflet. 


Les Marlies se montrent plus opportunistes que le Rocket et capitalisent en avantage numérique en début de troisième période. Olivier Galipeau rate de peu sa couverture sur le capitaine Logan Shaw qui profite d’un retour de lancer pour marquer son 20e but de la saison. Villeneuve obtient son deuxième point du match. Laval veut répliquer immédiatement et passe près de réussir moins de deux minutes plus tard quand le tir de Logan Mailloux frappe le poteau. À la mi-période, Chris Jandric complique la tâche du Rocket en écopant d’une punition pour avoir envoyé la rondelle dans les gradins. Il n’en fallait pas plus pour que Joseph Blandisi récidive, profitant cette fois d’une rondelle libre devant Jakub Dobeš qui est pris de court, couché sur le dos. Le Rocket se fera blanchir pendant un 8e avantage numérique de suite avant que Joseph Blandisi complète son tour du chapeau dans un filet désert. 


Joseph Woll a certainement rassuré les Maple Leafs de Toronto avec une solide performance de 36 arrêts. Il n’aura donné qu’un seul but sur neuf supériorités numériques accordées à l'équipe de Laval. C’est une défaite qui fait mal au Rocket mais qui devra rapidement être oubliée car les deux équipes s'affrontent de nouveau à la Place Bell demain. Comme c’était le cas ce soir, une foule de plus 10 000 personnes est attendue pour le match qui débutera à 15:00. 

14 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page