top of page

Les Remparts cédent le trophée Jean Rougeau au Drakkar .




Photo : Kassandra Blais


Jeudi soir, les Remparts étaient sur la côte nord pour affronter la meilleure équipe au Québec, le Drakkar de Baie-Comeau. Les Remparts occupent la dernière position donnant accès aux séries éliminatoires, tandis que le Drakkar est champion de la division est. Éric Veilleux a décidé de faire confiance à son gardien vétéran, Vincent Filion, pour affronter le Drakkar, celui-ci faisant face à Charles-Édouard Gravel.


En première période, les Remparts ont connu un bon début de rencontre et ont même réussi à prendre l'avance 1-0 tôt dans le match lorsque Louis-Charles Plourde a écopé d'une pénalité pour avoir levé son bâton trop haut, donnant ainsi l'occasion aux Remparts d'ouvrir le score. C'est ce qui s'est passé, alors que la recrue de 17 ans, Alexandre Desmarais, a inscrit son nom au pointage pour donner l'avantage 1-0 aux Diables Rouges dès le début du match. Ensuite, le défenseur bulgare Nino Tomov a écopé d'une pénalité pour avoir retenu, offrant ainsi une opportunité au Drakkar de s'inscrire au tableau. Malheureusement pour eux, Vincent Filion a refusé de céder. En fin de période, le scénario s'est répété, mais il ne fallait pas laisser trop de chances au Drakkar. La situation suivante s'est produite : Justin Gill a rejoint Félix Gagnon, qui a déjoué Vincent Filion sur réception, permettant ainsi au Drakkar d'égaliser la marque en fin de période.


Crédit photo : Kassandra Blais


En deuxième période, les Remparts ont été complètement dominés par la puissance de la Côte Nord. Les Diables Rouges ont réussi uniquement à diriger sept tirs en direction de Charles-Édouard Gravel. En revanche, ce n'était pas le cas du côté du Drakkar, car Vincent Filion a été mis à l'épreuve à plusieurs reprises lors de cette période. Dès les premiers instants de la période, Justin Poirier a ridiculisé la défensive des Remparts avant de diriger la rondelle en direction de Filion, mais ce dernier n'a pas réussi à l'arrêter, permettant ainsi à Justin Gill de glisser la rondelle dans un filet complètement libre. Sur la séquence, Antoine Michaud a redoublé d'efforts pour empêcher l'espoir des Islanders de New York de tirer, mais malheureusement pour lui, Gill a inscrit son 37e but de la saison. Quelques instants plus tard, Justin Poirier a fait regretter à tout le monde de ne pas l'avoir invité au match des meilleurs espoirs de la LCH, en déjouant tout le monde et en portant la marque à 3-1 en début de deuxième période. En début de deuxième période, la défensive des Remparts s'est endormie, puis elle s'est réveillée et le pointage est passé à 4-1 lorsque Raoul Boilard a fait une passe parfaite à son coéquipier Louis-Charles Plourde, qui a inscrit son quinzième but de la saison. Malgré tout, Vincent Filion n'est pas à blâmer, car il a effectué d'excellents arrêts afin de garder son équipe dans la rencontre. Après deux périodes au Centre Henry-Léonard, le score est de 4-1 en faveur de l'équipe locale.

En troisième période, les Remparts ont tenté de revenir dans le match, mais Gravel n'a rien voulu savoir et n'a pas cédé un deuxième but aux Remparts. Les jeunes Remparts, Raphaël Messier et Nathan Quinn, ont tenté de déjouer Gravel, mais ce dernier est resté tenace et s'est illustré devant les jeunes recrues des Remparts. Malheureusement, les Remparts ont une fois de plus été battus sur la Côte-Nord, mais les hommes d'Éric Veilleux seront de nouveau en action vendredi soir à Chicoutimi, où ils affronteront les Saguenéens de Chicoutimi dans un match hommage à David Desharnais.






99 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page