top of page

Les Remparts perdent la partie et Denault.

Crédit photo : Collaboration spéciale Bee Tee ISQ.media


À l'aube de la rencontre des Remparts, un joueur important manquait dans l'alignement : il s'agissait du défenseur de 20 ans, Simon Maltais. Un défi se posait pour les Remparts : seraient-ils capables, malgré l'absence de Michaud et de Maltais, de contenir Maxim Massé et les Saguenéens avec leur jeune défensive ? Après avoir blanchi les Saguenéens lors de son dernier départ contre eux, Louis-Antoine Denault avait la tâche de défendre le filet de Québec pour la soirée. Il devait faire face au vétéran Rémi Delafontaine.


Crédit photo :Collaboration spéciale BEETEE ISQ.media


Dès les premiers instants de la rencontre, Emmanuel Vermette décoche un tir précis qui surprend le gardien Denault et ouvre la marque pour les Saguenéens. Ensuite, les hommes d'Éric Veilleux répliquent rapidement dans la rencontre alors qu'un revirement défensif en territoire ennemi fait en sorte que la rondelle se retrouve directement sur le bâton de Goyette, et ce dernier déjoue Delafontaine avec un lancer frappé. L'intensité augmente dans la rencontre et Alexis Morin se fait prendre pour avoir accroché. Cette punition donne une occasion aux Remparts de prendre les devants dans la rencontre. Finalement, les Remparts causent un revirement en défensive et Craig Armstrong récupère la rondelle et rejoint Jacob Lafontaine qui donne l'avance aux visiteurs. Malheureusement, Lafontaine a donné un coup de genou sur Louis-Antoine Denault en exécutant sa feinte. Ce dernier décide de rester dans la rencontre malgré le fait qu'il ait été ébranlé sur la séquence. Avant la fin de la période, Émile Duquet transporte la rondelle d'un bout à l'autre de la patinoire et rejoint Marek Beaudoin qui double l'avance des Saguenéens.


Au retour pour la deuxième période, une panique s'installe dans le Centre Vidéotron, car Vincent Filion se retrouve devant le filet des Remparts et Louis-Antoine Denault ne se retrouve pas au banc des Remparts. Malheureusement, le descripteur annonce pendant la période que Denault a subi une commotion cérébrale et qu'il ne sera pas de retour dans la rencontre. Afin de changer la dynamique, les vétérans se lèvent alors que Daniel Agostino rejoint Béland sur réception, qui déjoue Delafontaine pour diminuer l'écart à 3-2. La tension monte entre les deux équipes mais Armstrong déjoue la défensive des Remparts et récupère son propre retour de lancer avant de déjouer Filion et porter la marque à 4-2 avant la fin de la période.


Crédit photo : Collaboration spéciale BEE TEE ISQ.media


En troisième période, les Remparts ont pour but d'égaliser face aux Saguenéens et de forcer la tenue d'une période de prolongation. Finalement, c'est le contraire qui se réalisera alors que les Remparts encaissent plusieurs buts en troisième période. Tout commence lorsque Alexis Morin dirige un long tir qui trompe la vigilance de Filion. En milieu de troisième période, Nathan Plouffe est pénalisé pour conduite antisportive suite à une altercation après un coup de sifflet, ce qui n'aide pas les Remparts. Les Saguenéens se retrouvent une fois de plus en supériorité numérique et Emmanuel Vermette en profite pour repérer Jérémy Leroux qui était oublié dans l'enclave, portant ainsi la marque à 6-2 en faveur des Saguenéens. Les hommes de Yannick Jean n'ont pas fini d'en mettre plein la vue aux Remparts. En fin de période, Chicoutimi bombarde le filet de Québec, Filion est incapable de mettre sa mitaine sur le disque et Jacob Lafontaine prend possession de la rondelle pour inscrire son deuxième but de la soirée.

Vendredi soir, les Remparts affronteront les puissants Huskies de Rouyn-Noranda pour le début d'un voyage en Abitibi.




342 vues

댓글

별점 5점 중 0점을 주었습니다.
등록된 평점 없음

평점 추가
bottom of page