top of page

Les Saguenéens s'offrent la victoire pour finir leur voyage dans les maritimes.

Pour ce dernier match de leur fin de semaine dans les maritimes les hommes de Yanick Jean étaient de passage au TD Station pour y affronter les Sea Dogs de St-John. C’est Raphaël Précourt qui était à nouveau l’homme de confiance pour ce match. Les Sea Dogs, quant à eux, ont décidé d’y aller avec leur gardien de but de 17 ans Justin Robinson. L'organisation de Chicoutimi était à la recherche d’une victoire après 3 revers consécutifs. 


Crédit photo: Bruno Girard


Après seulement une trentaine de minutes de jouer en première période, un coup de sifflet retentit, en effet le défenseur des Sea Dogs, Benjamin Amyot est resté allongé au sol après une collision derrière le jeu, il a retraité difficilement au vestiaire et n’est pas revenu du reste de la rencontre. Les Sags ont connus un bon départ en faisant bien circuler la rondelle en territoire ennemi. Raphaël Précourt répond présent au tout premier test que les Sea Dogs lui imposent sur une percée de Nate Tivey. La première avantage numérique appartient au Sea Dogs alors que Jonathan Prud’homme est chassé pour avoir donné un coup de bâton à son adversaire à 6:57. Raphaël Précourt s'impose à nouveau avec sa jambière gauche alors qu’il stoppe un tir des cercles de Noah Reinhart. Samuel Vachon et Jacob Lafontaine remontent jusqu’au gardien Robinson en deux contre un en désavantage numérique, Vachon décide alors de tirer, mais le gardien adverse fait l’arrêt avec sa mitaine.


En début du deuxième vingt, le bon travail de Lucas Boisvert en échec avant permet à Jérémy Leroux de ramener dangereusement la rondelle devant le filet, mais le gardien Justin Robinson fait l’arrêt. À 3:58, Boisvert et l’ancien numéro 77 des Saguenéens Mattéo Mann sont tous les deux dirigés vers le banc des pénalités pour rudesse, après le coup de sifflet. Raphaël Précourt résiste encore à deux reprises alors que l’attaque des Sea Dogs fait rage. Quelques minutes plus-tard, le gardien recrue des Sags n’est pas sûr à 100% d’avoir fait l’arrêt, mais pourtant il l’a bien fait. C’est maintenant au tour de Vachon d’avoir la charge de marquer le premier but de la partie. Alors qu’il décampait à toute vitesse vers le filet des locaux, on le fait chuter, mais personne ne sera chassé. Le premier but de cette rencontre appartient au Sea Dogs à 16:05 alors que Eriks Mateiko marque. Une pluie de toutou commence alors et les officiels vont en révision du but pendant ce temps, car il a eu contact avec le gardien des Sags. Après un ménage des toutous sur la glace les arbitres accordent finalement le but et c’est 1 à 0 St-John. Quelques minutes plus-tard, soit à 17:44, c’est au tour de Samuel Vachon d'inscrire son équipe sur le tableau indicateur. Oublié au cercle droit, il est repéré par Peteris Bulans et décroche un bon tir dans le haut du filet. C’est maintenant 1 à 1 à la fin du deuxième vingt.


Au début la de troisième période, Chicoutimi a droit à une belle échappée à trois entre Emmanuelle Vermette, Maxime Massé et Loïc Usereau mais le tir de ce dernier se loge directement dans la mitaine de Robinson. À 7:57, Matteo Mann est chassé pour rudesse, c'est alors avantage numérique Sags. Les locaux passent proche de mettre un point de plus au pointage mais ils frappent le poteau en désavantage numérique. À 9:11, c’est Jonathan Desruisseaux qui se rend au banc des punitions pour deux minutes pour obstruction. Les deux équipes ont droit à une pause de courte durée alors que les préposés sont demandés sur la patinoire pour arranger la glace devant le filet de Robinson. Nate Tivey est pris en défaut pour avoir fait un double échec et les visiteurs ont à nouveau une chance de prendre les devants avec un peu plus de cinq minutes à jouer. Il n’y a cependant aucun vainqueur alors que le chiffre zéro s'inscrit sur le tableau indicateur. On aura droit à une prolongation pour finir ce voyage dans les maritimes.


Crédit photo: Bruno Girard


Yanick Jean décide d’envoyer Desruisseaux, Massé et Bulans pour entamer cette prolongation à trois contre trois. Précourt, vient faire un arrêt de la mitaine et vient par le fait même frustrer Reynolds. C’est Thomas Desruisseaux qui vient trancher le débat à 3:50 de la prolongation. Il vient tromper la vigilance du #30 des Sea Dogs avec une superbe belle percée au filet et vient par le fait même de donner la victoire au siens. Raphaël Précourt signe son 7e gain de la saison, lui qui en est à sa première saison junior.


Crédit photo: Bruno Girard


Les jeunes joueurs de l'organisation de Chicoutimi offrent une victoire à leur entraîneur Yannick Jean qui vient de faire sa 1118è parties en carrière en tant qu'entraineur-chef, il dépasse Mario Durocher et vient se classer au 3e rang au chapitre du nombre de parties dans l’histoire de la LHJMQ. Le prochain match des Saguenéens aura lieu le 9 décembre à 16 heures alors qu’ils seront de retour devant leurs partisans pour croiser le fer face au Titan d’Acadie-Bathurst.

26 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page