top of page

Les Tigres ont raison des Remparts.

Crédit Photo :Collaboration spéciale BEETEE ISQ.media


Depuis le début de la saison, les Tigres sont invaincus face aux Remparts de Qiuébec. Mercredi soir, a eu lieu le quatrième et dernier duel de la saison régulière entre les deux équipes. Cette fois, la rencontre a eu lieu à Québec, car les Remparts retrouvaient leurs partisans pour les trois rencontres de la semaine de relâche. Carl Malette a fait confiance à son jeune gardien de 17 ans, Gabriel D'Aigle, pour amorcer le duel, qui fait face au vétéran Vincent Filion, amorçant la rencontre pour les Remparts de Québec.


Dès le début de la rencontre, Vincent Filion a montré aux partisans qu'il était en forme, car les Tigres ont été extrêmement menaçants dès le début du match. Les nombreux arrêts importants de Filion ont donné des ailes aux Remparts, car Agostino s'est retrouvé avec trois joueurs sur lui, laissant ainsi Julien Béland seul dans la zone payante, ce qui lui a permis de déjouer D'Aigle avec un tir sur réception. L'acquisition de Mavrick Rousseau-Hamel commence à se faire sentir chez les Remparts, car ce dernier apporte de l'énergie dans le jeu physique, comme ce soir contre les Tigres de Victoriaville.


Crédit photo : Collaboration spéciale BEE TEE ISQ.media


En début de deuxième période, les Tigres ont été tenaces, mais Vincent Filion a fermé la porte à de nombreuses occasions, ce qui a fait monter la tension entre les deux équipes. Finalement, Antoine Michaud a été pris en défaut pour avoir fait trébucher un adversaire, ce qui a donné une chance en or aux Tigres de revenir dans la rencontre et de créer l'égalité. Cela n'a pas pris de temps, car le capitaine Maxime Pellerin a finalement trouvé une faille en Vincent Filion en le déjouant avec un tir précis. La tension monte de plus en plus entre les deux équipes et plusieurs pénalités ont été décernées, mais les Remparts n'ont pas réussi à déjouer Gabriel D'Aigle.


En troisième période, les Tigres ont pris les choses en main et n'ont fait qu'une bouchée des Remparts. Tout a commencé lorsque les Remparts ont complètement oublié le joueur russe Egor Goriunov dans l'enclave et que son compatriote Nikita Prishchepov lui a décerné une passe, permettant ainsi à Goriunov de donner l'avance aux Tigres pour la première fois dans la rencontre. Quelques instants plus tard, Maël Lavigne a remporté une mise en jeu dans le territoire des Remparts et Justin Gendron s'est emparé de la rondelle et a déjoué Filion avec un excellent tir des poignets. Finalement, Éric Veilleux a décidé que Vincent Filion avait vu assez de caoutchouc au cours de la rencontre, ce qui a conduit à son retrait en faveur d'un sixième patineur, mais Maël Lavigne a donné du travail à son père, qui est l'entraîneur des défenseurs chez les Remparts, en interceptant la passe de Michaud et en logeant la rondelle dans un filet complètement vide.


L'une des principales qualités des Remparts est qu'ils sont un club combatif, malgré le fait qu'ils perdaient 4-1. Emerick Bussières a été pris en défaut pour avoir fait trébucher un adversaire, ouvrant ainsi la porte aux Remparts pour réduire l'écart. Lors de cet avantage numérique, Nino Tomov a tiré de la ligne bleue et a rejoint Daniel Agostino, qui en a profité pour déjouer le jeune gardien avec son revers, réduisant ainsi la marque à 4-2. Un scénario de déjà vu s'est alors produit, Justin Larose sera la principale cause des cauchemars de Nino Tomov dans les prochains jours, car Justin Gendron a intercepté la passe du défenseur bulgare en fond de territoire et l'a remise à son coéquipier qui a logé la rondelle dans un filet complètement libre.

Les Remparts restent incapables de battre les Tigres cette saison, car ces derniers l'emportent 5-2 sur les Remparts. La prochaine rencontre des Remparts aura lieu vendredi le 8 mars, alors que les Olympiques de Gatineau seront les visiteurs au Centre Vidéotron.


Joueur du match : Vincent Filion


Crédit photo :Collaboration spéciale BEE TEE ISQ.media


Pour le duel face aux Tigres de Victoriaville, les Remparts pouvaient compter sur Vincent Filion, car ce dernier était bel et bien prêt pour cet affrontement qui s'annonçait comme un excellent défi. Ce défi, il l'a relevé, car malgré la défaite de son équipe, les Tigres ont été menaçants mais nous avons pu voir un Vincent Filion prêt et alerte face aux lancers des Victoriavillois. Il a su être en mesure de garder son équipe dans la rencontre en effectuant des arrêts clés. Dans cette rencontre, il a vu beaucoup de rondelles, car il a reçu 42 lancers et il a été en mesure d'en stopper 39 au cours de la soirée. Une chose qui est certaine, c'est que nous ne connaissons pas encore l'identité du gardien pour vendredi soir, mais grâce à des performances comme celle-ci, Filion augmente ses chances de pouvoir revenir comme joueur de 20 ans avec les Remparts l'an prochain.




164 vues

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page