top of page

Malgré une remontée de l'Océanic, les Saguenéens se sauvent avec la victoire en prolongation.

Les Saguenéens (9ieme au classement général) étaient de passage dans le Bas-St-Laurent pour y croiser le fer avec l'Océanic de Rimouski (7ieme au classement général). La rencontre conmmençait dès 16h au Colisée Financier Sun Life. Norwin Panocha (blessé), Samuel Vachon (retrait) et Jérémy D'Astous (retrait) sont tous les trois retirés de la formation. Devant le filet des Saguenéens c'est Rémi Delafontaine qui était l'homme de confiance pour débuter la rencontre. Du côté de l'Océanic, c'est Cédric Massé qui était d'office pour commencer le match.


Crédit photo: Iften Redjah


Dès la deuxième minute de jeu, Charle Truchon prend la direction du banc des pénalités pour avoir envoyé la rondelle chez les spectateurs, les Saguenéens ont droit à la première avantage numérique de la rencontre. À 3:50, Maxim Massé en empêchant Jacob Mathieu de partir en échapper, le fait trébucher et prends la direction du cachot. L’action reprend à 4 contre 4. Dominic Pilote obtient une belle occasion d’inscrire son équipe au pointage sur le flanc gauche, mais Rémi Delafontaine résiste en effectuant un bel arrêt. À 12:27, alors que ça fait quelques minutes que les locaux attaquent en territoire des Saguenéens, Pierre-Marc Minville est puni pour avoir fait chuter Craig Armstrong. Les Sags sont en supériorité numérique pendant deux minutes. À 16:48, c’est au tout de Peteris Bulans de prendre la direction du banc des pénalités pour avoir retardé le jeu. Le premier vingt minutes prend fin et les deux équipes retraitent au vestiaire avec l’égalité de 0 à 0. Au chapitre des tirs au but, c’est Chicoutimi qui mène avec 11 lancers alors que Rimouski n’est pas très loin avec 8 lancers.


Crédit photo: Iften Redjah


Avec 0:40 secondes de jouer, Lyam Jacques prend la direction du cachot après avoir fait un geste d'obstruction sur Craig Armstrong qui venait tout juste d'empêcher la rondelle de se rendre au fond du filet. À 2:19, les Sags obtiennent à nouveau une supériorité numérique alors que Charle Truchon se voit puni à nouveau pour avoir retardé la rencontre. L’action reprend à 5 contre 3. À 4:44, c’est au tour d’Alex Huang d’être chassé pour son geste d’obstruction devant le filet des siens. À 6:41, alors que son équipe est en supériorité numérique Mahtys Dubé (5) récupère la rondelle qui était bondissante dans l’enclave et profite de la confusion autour du lieu pour ouvrir la marque. C’est 1 à 0 Rimouski. Spencer Gill et Mathys Laurent obtiennent les aides sur ce premier but. Quelques secondes à après Lyam Jacques est à nouveau puni dans cette période, à nouveau pour obstruction, les Sags sont en supériorité numérique pour deux minutes. Cédric Massé effectue tout un arrêt en sortant la mitaine pour frustrer Émile Guité sur un tir de réception. À 11:35, Émile Guité (21) prend sa revanche sur Cédric Massé et trouve le fond du filet avec un tir parfait sur une descente à deux contre un avec Maxim Massé. Loïc Usereau est crédité de la deuxième assistance. Après 40 minutes, les deux équipes retournent au vestiaire avec l’égalité de 1 à 1. Au chapitre des tirs au bus c’est toujours Chicoutimi qui mène avec 21 lancers alors que Rimouski n’est toujours pas loin avec 16 lancers.


Crédit photo: Iften Redjah


Dès le début du dernier vingt, soit à 2:59, Thomas Desruisseaux (11) donne les devants aux visiteurs pour la première fois dans la rencontre grace à un tir dans la partie supérieure du filet. C’est 2 à 1 Chicoutimi. À 5:55, Maxim Massé (27), en ajoute, après avoir réceptionné la sublime passe de Jonathan Prud’homme et les hommes de Yanick Jean ont l’avance de deux buts. À 7:35, Maxim Barbashev est pris en défaut pour avoir donné un coup de bâton. À 8:37, en supériorité numérique, Émile Guité (22) avec un tir sur réception déjoue le gardien Cédric Massé. À 10:05, Brett Arsenault (5) parvient à faire dévier le tir de la pointe de Spencer Gill. Mathys Dubé est crédité de la seconde assistance. C’est 4 à 2 Sags. À 15:15, c’est au tour de Quinn Kennedy (16) de réduire l’écart à un but en profitant d’une rondelle qui a glissé entre les jambières de Delafontaine, c’est 4 à 3 Sags. Jacob Mathieu et Mathys Laurent ont les aides sur ce but. À 18:13, l’entraîneur-chef de l’Océanic retire sont gardien pour envoyer un sixième attaquant dans la mêlée. À 19:41, Maxim Barbashev (11) saute sur un retour de lancer pour faire 4 à 4 avec quelques secondes à jouer. Après les 60 minutes réglementaires, c’est avec une prolongation que la rencontre à Rimouski va se poursuivre. Après 60 minutes de jeu, c'est toujours les Sags qui mênent au chapitre des tirs au but avec un total de 31 lancers alors que les Nics on un total de 26 lancers.


À 1:33 de la prolongation, les Sags obtiennent une supériorité numérique alors que Quinn Kennedy est pris en défaut pour coup de bâton. En avantage numérique à 3:15, Peteris Bulans (3) donne la victoire aux siens. Alexis Morin et Maxim Massé sont crédité des aides sur le but de la victoire.


Dans la victoire des siens, Rémi Delafontaine a effectué un total de 23 arrêts sur un total de 27 lancers. Maxim Massé a un total de trois points dans la rencontre alors qu'Émile Guité, Alexis Morin et Peteris Bulans en ont chacun deux points dans la rencontre. Le prochain match des Sags aura lieu jeudi le 22 février alors que ce sera au tour de l'Océanic d'être de passage au Centre Geroge-Vézina. La rencontre débutera dès 19h30. Les Sagueneéens seront à la recherche de leur huitième victoire de suite.


Étoile du match:

3ieme étoile: Spencer Gill ( 2 aides)

2ieme étoile: Mathys Dubé ( 1 but et 1 aide)

1ère étoile: Émile Guité ( 2 buts)


53 vues

1 comentario

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
Obtuvo 5 de 5 estrellas.

Il est très bon ton texte et les autres aussi. Quand je le lis on dirait que j’étais à la game.

Me gusta
bottom of page