top of page

Reinbacher et Mailloux prennent les choses en main et font décoller le Rocket

Logan Mailloux a joué les héros en prolongation mais on se rappellera surtout du premier but en Amérique du Nord de David Reinbacher vendredi soir. Le 5e choix au total du dernier repêchage de la ligue nationale de hockey a marqué le but égalisateur en troisième période et le Rocket de Laval l’a finalement emporté 3-2 face aux Sénateurs à Belleville. 

Alors que le match n’allait nulle part pour le club -école du Canadien, l’équipe s’est réveillée à temps en milieu de troisième pour demeurer bien en vie dans la course aux séries. Étant grandement en recherche d’émotions et de sensations, cette victoire fera un bien énorme à la troupe de Jean-François Houle. Malgré la victoire de Toronto, le Rocket peut se satisfaire de s’être approché à deux points des Sénateurs qui sont maintenant au dernier rang donnant accès au tournoi printanier. Un autre match est prévu entre Laval et Belleville au CAA Arena demain soir. 


À défaut de marquer, on sent le Rocket responsable défensivement en première période. Malgré trois supériorités numériques, les Sénateurs n’obtiennent au total que six tirs au but. Les défenseurs se sacrifient devant des tirs, notamment William Trudeau qui reçoit un tir sur la main droite. Il ne reviendra pas du match. Le nouveau venu David Reinbacher, qui arbore le numéro 64, obtient du temps de glace en infériorité numérique et fait bien le travail. Il se fait également remarquer par sa vitesse, particulièrement lors d’une incursion qui a failli profiter à Gabriel Bourque qui n’a toutefois jamais réussi à tirer. Malgré beaucoup de temps passé en infériorité numérique, les joueurs du Rocket ont eu leur part de temps de qualité en territoire de Belleville. Ils ont bien fait tourner la rondelle mais ont manqué de finition, rentrant eux aussi au vestiaire qu'avec un maigre total de six lancers. 


Belleville frappe tôt en deuxième période grâce à la générosité de Jakub Dobeš. L’attaquant Tarun Fizer arrive avec vitesse à la gauche du gardien et glisse la rondelle dans l’espace laissé trop grand entre ses jambières pour ouvrir la marque. Le Rocket tente de répliquer rapidement et met de la pression en territoire ennemi. Philippe Maillet passe bien près de niveler la marque mais son tir frappe le poteau, un 2e après celui de Gignac en première. Le trio que ce dernier forme avec Sean Farrell et Emil Heineman est le plus menaçant et la pression qu’il met en territoire ennemi amène une première punition pour Belleville en fin d’engagement. L’avantage numérique des visiteurs n’arrive toutefois jamais à s’installer et ne génère rien qui puisse inquiéter ses adversaires. 


Il n’y a pas deux minutes d’écoulées au troisième engagement quand Wyatt Bongiovanni prend de court la défensive et se présente seul devant Dobeš. Ce dernier fait le premier arrêt mais ne peut rien sur le retour et l’attaquant marque à son 2e match depuis son arrivée avec Belleville. En moitié de troisième période, le Rocket donne finalement signe de vie quand Lias Andersson marque en avantage numérique. Sur le jeu, Logan Mailloux obtient son 40e point de la saison. Discret depuis la deuxième période, David Reinbacher épate la galerie un peu plus d’une minute plus tard. Après s’être emparé de la rondelle en zone neutre, il déculotte le défenseur de Belleville avant de se rendre jusqu’au gardien. Il ne rate pas sa chance et marque son premier but à son premier match avec sa nouvelle équipe. Son retour au banc se passe sous les éloges et c'est toujours sous cette marque de 2-2 que la 3e période prendra fin.


Un seul tir de chaque côté en prolongation mais celui des visiteurs sera payant. Après une longue présence de Reinbacher mais un changement efficace, Laval s’installe en territoire des Sénateurs. Andersson laisse à Mailloux dans l’enclave qui ne manque pas sa chance pour compléter la remontée. Jakub Dobeš a su se faire pardonner et termine la soirée avec 25 arrêts. Il mérite une 20e victoire, battant ainsi le record d’équipe établi par Cayden Primeau l’an dernier. Avec son 14e but, Logan Mailloux établit aussi un nouveau record d’équipe, cette fois pour le plus grand nombre de buts marqués par un défenseur. 


C'est une victoire qui pourrait toutefois être coûteuse pour le Rocket. Après Jared Davidson, Xavier Simoneau et Joshua Roy qui s'est blessé mardi soir avec le Canadien, c'est maintenant le défenseur William Trudeau qui pourrait s'absenter et manquer à l'équipe. Après avoir bloqué un tir en première période, les premières observations laissent présager une fracture à la main droite.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page