top of page

Remparts Denault Debout, mais les Revirements Font Mal.

Crédit Photo : Kassandra Blais


Samedi après-midi, les Remparts étaient en visite sur la Côte-Nord pour affronter le Drakkar de Baie-Comeau, classé comme la meilleure équipe au Canada. Cela représentait un défi de taille pour la troupe d'Éric Veilleux. Le Drakkar, quant à lui, était privé de l'espoir des Kings de Los Angeles, Angus Booth, qui devait purger une partie de suspension en raison de son geste envers un joueur des Saguenéens de Chicoutimi la veille. Les Remparts font confiance à leur recrue de 17 ans, Louis-Antoine Denault, pour défendre le filet, et ce dernier fait face au vétéran Charles-Édouard Gravel.


En première période, les Remparts ont passé une bonne partie du temps à se défendre, car le Drakkar attaquait, mais Denault demeurait très solide devant ses deux poteaux. Il cédera lors d'un avantage numérique des Remparts, alors que le joueur du Drakkar, Alexis Mathieu, est puni. Les Remparts se retrouvaient donc en avantage numérique et pouvaient ouvrir la marque dans la rencontre, mais c'est le contraire qui arrivera. Isaac Dufort inscrit son 22e de la saison en déjouant Denault avec un bon tir du poignet et déclenche la pluie de toutous au Centre Henry-Léonard. Quelques secondes plus tard, les Remparts répliquent alors que Pier-Étienne Cloutier récupère le retour de lancer d'Antoine Michaud pour porter la marque à 1-1 avant la fin de la première période.

Crédit Photo : Kassandra Blais


Lors du deuxième engagement, alors que le désavantage numérique des Remparts fait un excellent travail, l'offensive ne réussit pas à concrétiser les chances de marquer qui lui sont offertes. En milieu d'engagement, alors que Loïc Goyette se retrouve dans l'enclave avec la rondelle, ce dernier se fait intercepter la rondelle par Matyas Melovsky, qui déjoue Denault avec un tir des poignets. Quelques instants plus tard, le Drakkar applique de la pression pour sortir de leur territoire, les Remparts perdent possession du disque alors que Justin Poirier et Raoul Boilard se retrouvent en deux contre 1 et Poirier en profite pour inscrire son 35e de la saison. Les Remparts tentent de revenir de l'arrière avant la fin de la deuxième période, mais rien ne se concrétise en faveur des Diables Rouges.

En troisième période, les hommes d'Éric Veilleux tentent de revenir de l'arrière, mais Charles-Édouard Gravel refuse de céder et fait en sorte que son équipe soit en mesure de garder leur avance dans la rencontre. En fin de période, les Remparts retirent leur gardien de but pour un sixième patineur, mais Matyas Melovsky effectue un dégagement qui se retrouve dans le filet abandonné à l'autre bout de la patinoire et confirme la victoire du Drakkar 4-1 sur les Remparts de Québec.

La prochaine rencontre des Remparts aura lieu dimanche alors qu'ils rendront visite aux Saguenéens de Chicoutimi.

Joueur du match : Simon Maltais


Crédit Photo : Jonathan Roy


Aujourd'hui, Simon Maltais a atteint un plateau important dans sa carrière junior en jouant sa 200e partie dans la LHJMQ. En plus d'être un vétéran exemplaire pour les recrues des Remparts de Québec, Maltais est une preuve de détermination. Choisi au 14e tour par l'Océanic de Rimouski lors du repêchage de 2019, il est un exemple que la ronde à laquelle tu es sélectionné n'a pas d'importance ; ce qui compte, c'est ce que tu deviens. Cette saison, Maltais joue le rôle d'un défenseur vétéran aux côtés d'Antoine Michaud chez les Remparts, qui ont une jeune équipe. Au cours de sa carrière, il a inscrit dix buts et réalisé 29 mentions d'assistance, pour un total de 39 points. Que ce soit à Rimouski ou à Québec, Simon Maltais aura laissé sa marque à sa manière dans le cœur des partisans.



63 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page