top of page

Show de buts à Québec : Les Voltigeurs remportent la bataille offensive.

Crédit photo :Collaboration spéciale BEETEE ISQ.media


Dimanche après-midi, les Remparts recevaient la visite des Voltigeurs de Drummondville, ainsi que trois anciens porte-couleurs des Remparts : le défenseur Vsevolod Komarov, Mikaël Huchette et leur ancien capitaine Kassim Gaudet. Après avoir connu une excellente performance contre les Islanders de Charlottetown, Éric Veilleux a décidé de mettre Vincent Fillion comme gardien partant pour les Remparts. Du côté des Voltigeurs, c'était la recrue Louis-Félix Charrois qui se tenait devant les filets pour la formation drummondvilloise.


Crédit photo :Collaboration spéciale BEE TEE ISQ.media


Pour ceux qui pensaient que cette rencontre allait être une domination totale des Voltigeurs, détrompez-vous, car les Remparts ont su donner du fil à retordre à l'une des puissances de la ligue. En début de rencontre, la partie ne s'annonçait pas se passer comme elle s'est déroulée, alors que dès les premiers instants de la rencontre, Daniel Agostino accroche son ancien coéquipier au visage, provoquant le premier désavantage numérique pour les Remparts. Pendant cette supériorité numérique, Ethan Gauthier repère Komarov à la ligne bleue et celui-ci en profite pour inscrire son 7e but de la saison. Encore une fois, Ethan Gauthier repère l'un de ses coéquipiers seul dans l'enclave et déjoue Fillion, portant le score à 2-0 après les premiers instants de la première période.

Ensuite, les Remparts surprennent tout le monde lorsque Béland rejoint Agostino en sortie de zone, redonnant la rondelle à Béland qui complète la belle montée des deux joueurs pour réduire l'écart à 2-1. Quelques instants plus tard, Sam Oliver reçoit une pénalité pour double échec, donnant l'opportunité aux Remparts de porter la marque à 2-2. C'est ce qui se produit, car Antoine Dorion décoche un tir des poignets et fait scintiller la lumière rouge. En fin d'engagement, Lucas Boisvert est puni pour avoir retenu, offrant une opportunité aux Voltigeurs de rentrer au vestiaire avec une avance dans la rencontre.


Finalement, Sam Olivier rejoint Justin Côté qui déjoue Fillion sur réception. Dans les instants suivants, Antoine Dorion prend les choses en main et égalise le compteur à 3-3 avant la fin de la période.


Crédit Photo :Collaboration spéciale BEE TEE ISQ.media


Le début de la deuxième période a été un copier-collé du début de la première période, ce qui signifie deux buts rapides des Voltigeurs. Le premier a été inscrit par Sam Olivier, et le deuxième a été marqué, à la surprise des fans des Remparts de Québec, car la troupe d'Éric Veilleux se retrouvait en avantage numérique, par Mikaël Huchette qui accepte la passe de Lukas Landry pour inscrire un but contre son ancienne équipe. Par la même occasion, il reçoit quelques applaudissements de la foule québécoise.

Dans ce même avantage numérique, Julien Béland prend les choses en main et décide de réduire l'écart à un but. Quelques minutes plus tard, l'ancien des Cataractes de Shawinigan, Charles-Olivier Villeneuve, est pénalisé pour avoir fait trébucher, et lors de cette supériorité numérique, Vsevolod Komarov rejoint Peter Repcik, mettant fin à la soirée de travail de Vincent Fillion. Éric Veilleux décide de procéder à un changement de gardien de but pour faire entrer son gardien recrue, Louis-Antoine Denault.


En fin de période, Lukas Landry est pénalisé pour obstruction, et alors qu'il reste cinq secondes à jouer, Nathan Quinn devient le 16e joueur de la saison à inscrire son premier but dans la LHJMQ.


En troisième période, le festival offensif s'est calmé, avec les deux seuls buts inscrits provenant des Voltigeurs. C'est Lukas Landry qui a marqué le premier but en troisième période, portant la marque à 7-5 en faveur de Drummondville. Suite à ce but, les Voltigeurs ont eu plusieurs occasions de marquer, mais le gardien Denault s'est montré tenace. Beaucoup se souviennent de l'échappée d'Alexis Gendron sur Louis-Antoine Denault, mais l'ancien porte-couleur de l'Arsenal a refusé de céder face au tir de Gendron.

Ensuite, en fin de troisième période, alors qu'Éric Veilleux avait retiré son gardien pour un sixième patineur, l'espoir du Lightning de Tampa Bay, Ethan Gauthier, a conclu le débat dans une cage complètement abandonnée.


Moment clé de la rencontre : Mikaël Huchette



Crédit photo :Collaboration spéciale BEE TEE ISQ.media


Mikaël Huchette aura été une pièce importante dans les conquêtes des Remparts de Québec en 2023. De son côté, Huchette reconnaît le fait que les fans des Remparts ne sont pas prêts de l'oublier. Lorsqu'un hommage a été rendu en début de rencontre à Gaudet, Huchette et Komarov, les fans ont offert une ovation. Ensuite, lors de son but inscrit en désavantage numérique, certains partisans ont exprimé leur appréciation avec des applaudissements envers l'ancien numéro 19 des Remparts. À la fin de la rencontre, lors de la nomination des trois étoiles, Huchette a reçu la troisième étoile et avant de quitter la patinoire, il s'est assuré de saluer la foule de Québec.

Le nombre de parties que Huchette a disputées sous les couleurs des Remparts au cours de sa carrière junior s'élève à 160, et son geste de salut en quittant la patinoire est un signe qu'il se souviendra toujours des moments passés avec les Remparts de Québec.




75 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page