top of page

Un point important pour commencer la nouvelle année !

crédit photo :Collaboration spéciale Jonathan L'heureux ISQ.media


Avant match :


Le 31 décembre 2023, les Remparts étaient de retour au Centre Vidéotron pour la dernière fois en 2023, affrontant l'Océanic de Rimouski pour la deuxième fois en moins de 24 heures. Eric Veilleux a décidé de faire confiance à son gardien recrue de 17 ans, Louis-Antoine Denault, tandis que son vis-à-vis sera le gardien recrue de 16 ans, William Lacelle.


Crédit photo:Collaboration spéciale Jonathan L'Heureux ISQ.media


Place au match :


Dès le début de la première période, l'Océanic donne le ton en s'imposant, alors que l'équipe réalise une sortie de zone depuis son territoire. Tyson Goguen repère Dominic Pilote dans l'enclave, et ce dernier ouvre le pointage pour la formation du Bas-Saint-Laurent. Quelques instants plus tard, Simon Maltais vient hanter son ancien club en effectuant une longue passe vers Charles Savoie, qui repère Kassim Gaudet. Ce dernier déjoue Lacelle avec un excellent tir des poignets.


En fin de première période, Antoine Dorion se retrouve pénalisé pour avoir effectué un double échec, donnant ainsi un avantage numérique à l'Océanic. Les Remparts effectuent un dégagement, et le gardien de 16 ans manque de saisir la rondelle. Celle-ci aboutit sur la palette de Charles-Olivier Villeneuve, qui déjoue Lacelle d'un tir vif en fin de première période. Les Remparts mènent alors 2-1 après une période.


Crédit photo :Collaboration spéciale Jonathan L'heureux ISQ.media


Dès le début de la deuxième période, les Remparts ont attaqués à plusieurs reprises. En début de période, Charle Truchon est pénalisé pour avoir causé de l'obstruction sur un joueur des Diables Rouges, offrant ainsi un avantage numérique aux Remparts. Le capitaine de l'Océanic exerce une bonne pression sur les défenseurs des Remparts, ces derniers échappent la rondelle, offrant une échappée à Jacob Mathieu. Ce dernier déjoue Denault et égalise le pointage à 2-2 en deuxième période. Pour le reste de la période, Rimouski attaque le filet des Remparts, mais Louis-Antoine Denault stoppe tous les lancers dirigés vers lui.


En début de troisième période, lors d'une sortie de zone, Maël St-Denis repère Julien Béland et ce dernier déjoue Louis-Antoine Denault grâce à un tir du poignet, donnant l'avantage 3-2 à l'Océanic. En fin de troisième période, alors que les Remparts ont retiré Louis-Antoine Denault au profit d'un sixième patineur, Antoine Michaud effectue un lancer frappé qui dévie sur le capitaine Gaudet. Les Remparts parviennent à forcer la tenue de la prolongation et à décrocher un point important dans la partie.


Au cours de la période de prolongation, les Remparts attaquent à plusieurs reprises sur le gardien Lacelle, mais ce dernier refuse de concéder la victoire aux Remparts. En fin de période de prolongation, Andrew Gweon est pénalisé pour avoir fait trébucher un joueur de l'Océanic. Charle Truchon vient hanter son ancienne équipe en acceptant la passe de Dominic Pilote et en déjouant Denault sur réception, offrant la victoire à l'Océanic de Rimouski.


La prochaine partie des Remparts aura lieu le 3 janvier, alors que l'équipe rendra visite à Mikaël Huchette et aux Voltigeurs de Drummondville à Drummondville.


Joueur clé: Kassim Gaudet



Crédit photo :Collaboration spéciale Jonathan L'heureux ISQ.media


Le capitaine des Remparts de Québec a connu un excellent match en accumulant un total de deux buts dans la défaite de l'équipe en prolongation. Gaudet s'est levé aux moments importants, que ce soit en inscrivant le premier but de la rencontre pour créer l'égalité, ou en marquant un but égalisateur pour forcer la tenue de la prolongation. Le capitaine joue un rôle de leader aux côtés de la recrue Xavier Lebel, évoluant sur le même trio. Il s'efforce d'aider le jeune de seize ans dans son développement, visant à faire de lui un excellent joueur des Remparts dans le futur. Une chose est certaine, Kassim a parfaitement compris son rôle de leader.





14 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page