top of page

Un tour du chapeau payant pour le Rocket

Le Rocket de Laval a conclu un week-end de rêve en remportant un 3e match en autant de jours par la marque de 4-1 cette fois contre les Marlies à Toronto. 


Le club-école du Canadien a finalement maitrisé l’attaque de ses rivaux, eux qui avaient dominés 16-3 au chapitre des buts lors de leurs trois derniers affrontements. Grâce à cette victoire, le Rocket dépasse non seulement Belleville mais se rapproche à un point des Marlies au 4e rang de la division. Ces derniers ont joué deux matchs de moins que Laval. 

Jakub Dobeš obtenait une rare journée de congé et c’est Kasimir Kaskisuo qui avait le départ. Il faisait face au géant Dennis Hildeby de l’autre côté.  


Après une première période sans but, ce sont les Marlies qui ouvrent la marque en début de deuxième quand Kaskisuo échappe le tir de la ligne bleue d’Alex Steeves. Laval donne la réplique quand les employés de soutien marquent deux fois en moins d’une minute. Riley McKay marque d’abord de l’enclave à la suite d’une passe de Riley Kidney venant de l’arrière du filet. Profitant lui aussi d’une remise de l’arrière de la ligne des buts, c’est ensuite le capitaine Gabriel Bourque qui touche la cible pour mettre le Rocket en avant. En fin de période, après une relance efficace de David Reinbacher, les attaquants de Laval s’échangent bien la rondelle en zone ennemie. Sean Farrell est patient dans l’enclave et déjoue Hildeby entre les jambières. Filip Cederqvist a marqué dans un filet désert pour clore le débat en troisième période. 

 

Après un mauvais but accordé, Kaskimir Kaskisuo n’a plus rien donné aux Marlies. Son meilleur arrêt fut un vol de la mitaine face à Topi Niemelä en deuxième période. Il a également arrêté deux fois plutôt qu’une Alex Steeves en échappée. Le premier de ces deux arrêts a notamment mené au troisième but de l’équipe. Ayant seulement reçu 12 tirs après deux périodes, il a été parfait lors de la dernière période arrêtant les 13 tirs dirigés vers lui. Toronto a été blanchi en trois avantages numériques.  

 

Le prochain match de l’équipe sera mercredi, toujours sur la route, contre les Comets d’Utica.  

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page