top of page

Une deuxième période fatale pour les Islanders face au Rocket


C’était le premier match d’une série de trois en quatre soirs pour le Rocket de Laval qui faisait escale à Bridgeport pour y affronter les Islanders.   


Après près de 30 minutes de jeu, on se demandait si le Rocket était encore dans ses mauvais plis de son week-end difficile face aux Marlies de Toronto. Le club-école du Canadien commettait des revirements en zone défensive et semblait même désintéressé par moments. Semblant inspiré d’arrêts solides de leur gardien Jakub Dobeš, Laval a tout à coup ouvert la machine pour voler le match en deuxième période avant de voguer vers une victoire facile de 4-0. 


Bridgeport a toutefois passé bien près de faire 1-0 en début de deuxième période quand un sifflet hâtif de l’arbitre a privé Tyce Thompson du premier but du match. À 8:24, c’est finalement Philippe Maillet qui ouvre la marque à la suite d’une brillante passe de Sean Farrell derrière la ligne des buts. Un peu plus de 30 secondes plus tard, Jared Davidson profite d’un long retour donné par le gardien Ken Appleby pour doubler l'avance des lavallois. Alors qu’il reste cinq minutes au 2e engagement, Jakub Dobeš fait deux arrêts importants face à Hudson Fasching qui profitait de son propre retour. Jan Myšák effectue alors une superbe montée d’un bout à l’autre de la patinoire. Après s’être rendu près de l’enclave en territoire adverse, il remet derrière lui à Filip Cederqvist qui marque un troisième but pour son équipe. Vingt secondes plus tard, complètement assommé, Bridgeport laisse Emil Heineman manœuvrer à sa guise jusque dans l’enclave pour faire 4-0. S'en était fait du gardien des Islanders qui a alors laissé sa place à Henrik Tikkanen. 


Jakub Dobeš a fait son meilleur arrêt en début de troisième période et le Rocket n’a eu par la suite qu’à écouler le temps pour que son gardien obtienne son premier jeu blanc en carrière. Après avoir manqué les quatre derniers matchs de l’équipe pour cause de blessure, Mattias Norlinder s’est fait remarquer avec de bonnes chances de marquer. Le Rocket débute donc du bon pied son périple de trois matchs sur la route qui se poursuivra vendredi soir contre le Wolf Pack de Hartford. 

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page