top of page

Une fin de semaine très positive pour L'Océanic

L'Océanic recevait la meilleure équipe au Canada la fin de semaine dernière dans un programme double. Le Drakkar de Baie-Comeau visitait L'Océanic pour un deuxième programme double cette saison. La dernière fois que Le Drakkar était venu à Rimouski, l'équipe de toute une région avait livré une belle bataille, mais avait dû s'avouer vaincue, et ce, à 2 reprises. Les nords-côtiers avaient une fiche de 3 victoires et 1 défaite en prolongation cette saison contre Rimouski, et avant les matchs de la fin de semaine, ils n'avaient que 4 défaites en temps réglementaire et dominaient le classement de la LCH. C'était donc une grosse commande pour la troupe de Joel Perrault.


Date limite des transactions


L'Océanic a été actif à la date limite des transactions samedi le 6 janvier. Tout d'abord, ils ont procédés à un échange avec Charlottetown pour l'attaquant Brett Arsenault en retour d'un choix de 8e ronde 2025. Ils ont ensuite transigés avec Les Remparts en envoyant Julien Béland et un choix de 10e ronde 2024 en retour de Charles Savoie, Vincent Murray, un choix de 3e ronde 2024 et un choix de 5e ronde 2024. Béland natif de Québec souhaitait être échangé depuis quelque temps pour des raisons personnelles.



Le nouveau venu Brett Arsenault a fait sentir sa présence lors du match de dimanche contre Le Drakkar. Il sera assurément un bon élément d'énergie pour aider L'Océanic cette saison et la saison prochaine.

Crédit photo: Iften Redjah - Folio Photo


Samedi 6 janvier 2024


Le Drakkar de Baie-Comeau s'amenait à Rimouski avec quelques absents, les 2 Européens qui participaient au Championnat du monde junior ainsi que Jules Boilard qui était suspendu 1 match. Du côté de L'Océanic, les nouveaux venus n'étaient pas en uniforme, Quinn Kennedy était blessé et Jakub Hujer toujours pas de retour du championnat mondial. L'Océanic a rappelé un jeune homme de 16 ans, Logan Roop pour les matchs de la fin de semaine. Très tôt en 1ère période, Jacob Mathieu déjoue Charles-Édouard Gravel a 0:47 secondes. Félix Gagnon nivelle le pointage à 4:03, toujours au premier tiers. Le Drakkar prend les devants en 2e période, Shawn Pearson à 2:31. Maxime Coursol ramènera le compteur à égalité sans aide à 13:42 en 2e période, avec un superbe but qui déculotte le gardien de but Gravel. Félix Gagnon, avec son 2e but du match, redonnera une avance d'un but à son équipe en fin de deuxième tiers à 18:50. En tout début de troisième tiers, Maxime Coursol marquera son 2e du match pour encore une fois niveler le pointage, à 0:43 secondes. Lyam Jacques donnera l'avance à L'Océanic à 4:53. Shawn Pearson avec aussi son 2e du match fera 4 à 4 à 6:40. En avantage numérique, à 15:28, Isaac Dufort inscrira le but gagnant. L'Océanic a été malchanceux sur plusieurs buts dans cette rencontre, beaucoup de déviations qui ont déjoué le gardien de but Quentin Miller. Un match âprement disputé où les locaux auraient mérités un meilleur sort, où par contre tout le monde s'entend pour dire que L'Océanic peut rivaliser avec les meilleures équipes.


Marque finale: Drakkar 5 - Océanic 4


Maxime Coursol a pris son envol dans les derniers matchs, il reprend là où il avait laissé avant sa blessure en début de saison. Son trio avec Jacob Mathieu et Lyam Jacques engrange les points depuis les derniers matchs. Coursol est d'ailleurs sur la dernière équipe de la semaine avec le capitaine Mathieu.

Crédit photo: Iften Redjah - Folio Photo



Dimanche 7 janvier 2024


La bonne nouvelle, c'est que L'Océanic pouvait rapidement mettre cette défaite derrière eux et espérer rebondir dans ce 2e match en autant de jours. C'est encore une fois le capitaine Jacob Mathieu qui donnera le ton à la rencontre en 1ère période en marquant à 13:03. Il enfilera son 2e du match en début de deuxième tiers à 3:27. Justin Gill réduira l'écart à 1 but à 8:30, toujours en 2e période. Quelques minutes plus tard, L'Océanic reprendra son avance de 2 buts, avec un but de Maxime Coursol, à 11:48. Le Drakkar tentera une remontée en marquant à 17:41 en fin de 3e période, un but de Justin Gill, son 2e dans le match. L'Océanic tiendra le coup et infligera seulement une 5e défaite en temps réglementaire au Drakkar cette saison. On a senti les Rimouskois inspirés et en confiance, eux qui avaient dernièrement un problème de constance. Les nouveaux venus Brett Arsenault et Charles Savoie ont fait belle impression à leur premier match avec l'équipe. Arsenault, un joueur d'énergie, a fait sentir sa présence rapidement et Savoie a manqué quelques filets durant la rencontre. De bons ajouts pour aider le club à progresser.


Marque finale: Drakkar 2 - Océanic 3


Espérons que L'Océanic pourra continuer sur sa lancée des derniers matchs pour le mois de janvier qui s'avèrent particulièrement difficiles, comptant notamment 2 voyages 3 en 3, un dans les maritimes et un en Abitibi. Dès jeudi le 11 janvier, le voyage des maritimes débutera avec un premier arrêt à St-John, le 12 janvier à Charlottetown et pour finir à Moncton le 13 janvier. Un gros mois de janvier qui attend L'Océanic qui espère conserver sa constance acquise dernièrement !

23 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page